Comment lutter contre les nuisibles tout en respectant l’environnement et les autres insectes ?


Aujourd’hui, nous recherchons tous des solutions pour lutter contre les nuisibles sans impacter l’environnement. Avec les nouvelles réglementations, peu de solutions s’offrent à nous. C’est pour cela que nous souhaitons vous parler dans cet article du piège à phéromone à l’efficacité redoutable !

Le piège à phéromones à deux actions

  • le piégeage des papillons/mouches mâles de façon à éviter une reproduction intensive des différents insectes que vous souhaitez capturer.
  • vous indiquer s’il est nécessaire de traiter ou non. En effet, pour une lutte raisonnée, le pièce sert d’indicateur : si le pièce contient des insectes, c’est qu’il faut traiter, s’il n’en contient pas, vous n’avez pas besoin de traiter.

Les phéromones reproduisent la phéromone dégagée par les femelles en plus intense, ce qui va permettre d’attirer le plus grand nombre de mâles ce qui évitera la reproduction de l’espèce.

Il existe différents pièges et différents phéromones en fonction des insectes que l’on veut piéger : 
– le piège funnel, qui est classique et permet de lutter contre la pyrale du buis et autres papillons nuisibles. 
– le piège spécifique pour lutter contre les mouches, charançons ou taupin.

Les phéromones contenues dans le piège reproduisent la phéromone dégagée par les femelles en plus intense, ce qui va permettre d’attirer le plus grand nombre de mâles ce qui évitera la reproduction de l’espèce.

Il existe différents pièges et différents phéromones en fonction des insectes que l’on veut piéger : 
– le piège funnel, qui est classique et permet de lutter contre la pyrale du buis et autres papillons nuisibles. 
– le piège spécifique pour lutter contre les mouches, charançons ou taupin. 

Ces piégeages s’inscrivent dans une pratique responsable, dans le cadre d’une agriculture biologique, car elle respecte l’environnement et permet de préserver les autres espèces contre tout traitement. 
Il existe d’autres méthodes complémentaires pour chenilles, larves et autres nuisibles qui respectent elles aussi l’environnement.

Publireportage :

« Aujourd’hui, on trouve sur le marché de très nombreux pièges à phéromones : pour différents insectes, pour différentes cultures. Nous avons les produits, l’expertise et le recul suffisant pour proposer des solutions adaptées à chaque problème : papillon, mouche, insecte rampant… Les pièges funnel sont les plus répandus et les plus communs, mais il y a aussi des produits plus spécifiques pour la mouche de la cerise, la mouche asiatique ou le charançon du palmier. Nous commercialisons les produits M2i dont l’efficacité s’étend de deux à trois mois en fonction notamment de la chaleur. Aux côtés de ces pièges, on retrouve de nombreux pièges universels collants avec des plaques de glue intégrées sous forme de maisonnettes. Parmi les produits commercialisés, on distingue des diffuseurs de phéromones sous la forme de pâtes ou sous forme liquide à insérer dans un piège. On peut aussi compléter cette solution par des pièges à glue de couleur et à suspendre aux arbres (vert pour la mouche de l’olive, jaune pour la mouche de la cerise, orange pour la mouche blanche). »G

Gilles, conseiller Jardin et Entretien à la Jardinerie Tarnaise d’Albi