Salon de jardin


De nouveaux salons de jardin à l’épreuve du temps

Dans le mobilier de jardin, notamment les salons et les tonnelles, souffle le vent du changement et des nouveaux matériaux. Plus résistants, plus durables, plus faciles d’entretien. Stéphane, spécialiste du sujet à la Jardinerie Tarnaise de Castres, met l’accent sur les trois matériaux du moment: l’aluminium, le HPL et le Trespa. Tous les trois ont des caractères communs, qu’on pourrait résumer dans le concept global de « qualités », et des caractères distinctifs. « Pour les plateaux de tables de jardin, l’aluminium est léger, résistant, ne rouille pas.

Nous avons une gamme d’une vingtaine de coloris. Ce sont de beaux produits, avec des finitions soignées, que l’on n’a pas besoin de rentrer l’hiver. Il suffit de les couvrir avec une housse de jardin ». Ajoutons « abordables » au vu de leur qualité, puisqu’on trouve des modèles de tables à partir de 300€. Le HPL représente le haut de gamme et la nouvelle génération. Cette résine stratifiée « haute pression » hydrofuge ne se raye pas, résiste à la chaleur, à l’abrasion, aux rayons UV, ne se décolore pas. Dotée de structure en aluminium, ces tables sont un peu plus lourdes, mais ne bougent pas au souffle du vent d’autan. Le Trespa est un matériau plus récent, composé à 70% de fibre de bois. « Moins coûteux que le HPL, il a des propriétés semblables, anti-rayures, non poreux et résistant aux UV ». L’autre grande nouveauté touche les tonnelles: la tendance, très marquée, s’oriente vers les modèles à structure en aluminium et au toit à lames d’aluminium ou de panneaux en polycarbonate. Les deux variantes permettent de moduler la lumière, et même de s’abriter en cas d’une pluie fine. « Elles sont fixées au sol, donc résistantes au vent, ne nécessitent pas d’entretien et passent l’hiver dehors ». Avec plus de solutions et moins de soucis, le salon de jardin – à la Jardinerie Tarnaise – devient un espace d’agrément.