Les stars de la serre chaude


Terrarium et orchidées teintées sont les « graines de stars »

On les trouve partout en appartement: sur un meuble, une étagère, une table basse… La star du moment, c’est le terrarium, un mini jardin dans une cloche de verre. « Les blogueuses en ont presque toutes »  indique Ophélie, responsable de la serre chaude et des plantes d’appartement à la Jardinerie Tarnaise d’Albi. Ils apportent une note déco sous toutes les formes: ouvert ou fermé, en boule, en ovale ou même en ampoule que l’on suspend. « On peut opter pour la version « terrarium sec » avec des mini Crassula, ou l’option « humide » avec des fougères, capillaires ou Fittonia. Dans ce cas, le terrarium demande un petit  arrosage régulier, une à deux fois par semaine. « Il faut éviter de le noyer. On déconseille également le brumisateur. Le trou dans la partie supérieure du verre évite l’effet de condensation ». Les plantes grasses poussent sur un substrat spécial. Avec le terrarium, la verdure se met en vitrine.

Autres perles du rayon, les orchidées teintées. Un miracle de la technologie autant que de la nature. Une injection de colorant dans la tige (par le producteur) leur confère les tons les plus inattendus: bleu turquoise ou marine, jaune fluo, rose au coeur de la fleur, et même doré ou noir, deux teintes très prisées pour les fêtes d’hiver. Ophélie rassure les amateurs d’orchidées. « Cette pratique ne leur fait aucun mal. Le bouton puis la fleur pousseront. Après la floraison, on la coupera à la troisième nervure, comme les autres ». L’entretien s’apparente à celui des orchidées traditionnelles, comme les Phalaeopsis, qu’il faut baigner une fois par semaine dans un évier ou un bac. « Dans 10 centimètres d’eau: l’absorption se fait par la racine. Il faut ensuite les laisser s’égoutter avant de les remettre dans leur cache-pot ». Un apport d’engrais spécifique tous les 15 jours est le bienvenu. Il vaut mieux les placer dans une pièce lumineuse, mais pas au contact direct du soleil». Ophélie, comme tous les responsables de la Jardinerie Tarnaise, s’attache à donner les bons conseils. « On est content quand un client  vient nous dire que la plante se porte bien dans son appartement ».