Comment réussir ses semis de pomme de terre ?


C’est la saison de planter vos pommes de terre, mais comment s’y prendre ?

La pomme de terre est un tubercule de culture facile. Voici quelques recommandations avant plantation : 

  • la température de la terre doit avoisiner 8 et 10° pour faciliter la végétation, 

  • la parcelle de plantation doit se situer dans une zone bien ensoleillée,

  • la terre doit être bien labourée et émiettée en surface par un griffage et un ratissage. 

  • un apport de fumier ou compost, au labour est grandement conseillé, la pomme de terre étant gourmande en nutriments.

     


Voici les 4 étapes pour bien réussir vos semis de pomme de terre :

  • Creuser des sillons de 40cm environ, à l’aide d’une serfouette (sarcle), les sillons devront être espacés de 30 à 40 cm.
  • Déposer de l’engrais (complet et fort en potasse, 12-12-17 par exemple),  dans le fond de vos rangs et recouvrir de terre, de façon à avoir 2 couches sous vos semis.
  • Disposer vos tubercules verticalement à distance égale, entre 20 et 30cm. Les germes devront être dirigés vers le haut.
  • Recouvrir vos semis de terre.

Le conseil de Super J 

Il est important d’effectuer  une rotation entre vos cultures dans votre potager de façon à obtenir le meilleur de vos cultures. L’alternance de semis issus de familles différentes est impératif, d’un point de vue sanitaire (antiparasitaire), mais également dans l’optique d’une meilleure récolte : les légumes appartenant à la famille des solanacées  ne requièrent pas les mêmes éléments et sels minéraux que les légumineuses, par exemple.


La culture de pommes de terre (solanacée), assouplit et aère le sol, il est donc préférable de cultiver, après leur récolte des légumes appartenant à  la famille des crucifères (choux, radis), légumineuses (pois, fève) ou cucurbitacées (potiron, citrouille).


 Bonne plantation !