Interview : Les robots de tonte


Le robot de tonte, confortable et abordable

Joël Ourset, responsable du rayon motoculture, vous fait découvrir le « jardin connecté ».

 

Regarder travailler un robot de tonte en sirotant une orangeade, c’est confortable.

Joël Ourset : Le robot est 100% automatique. Selon le modèle, il tond de 500 à 1 500m2, voire plus pour certains, et même sur des pentes jusqu’à 35%. Il se recharge tout seul sur sa base et repart au travail le lendemain. On peut partir 8 jours en vacances, il travaillera. Vous pouvez aussi le déclencher ou le programmer à distance avec une box et une application que l’on branche sur la box internet. C’est vraiment de tout repos pour la famille. Et silencieux pour les voisins, puisqu’il produit moins de 60 décibels.

 

Est-ce qu’on peut formuler une réserve sur sa robustesse et sur son coût ?

Joël Ourset : Sur la robustesse, pas de crainte. La marque Gardena fait partie du groupe Husqvarna, qui est une référence de solidité. La Jardinerie Tarnaise assure d’ailleurs la révision et le SAV du matériel. Le robot de tonte s’est démocratisé, on est sur un prix voisin des tendeuses autotractées (de 949 à 1949€). La pelouse est toujours impeccable, puisque l’herbe est broyée en permanence. L’installation n’est pas compliquée, avec un fil périmétrique que l’on peut enterrer ou pas et qui se fixe avec des cavaliers. Pas besoin de l’installer autour des arbres, le robot recule dès qu’il les touche?

 

Avec la box que vous évoquiez, on peut tout régler à distance ?

Joël Ourset : Vous pouvez régler le robot de tonte, mais aussi une pompe, ou votre arrosage depuis votre smartphone. il suffit d’une application. La sonde d’humidité vous dira même si votre jardin a besoin d’arrosage.