Interview : La piscine à bois


La piscine bois, le choix gagnant

Sébastien Amiel, responsable du rayon  Piscines, rappelle les mérites de la piscine bois et de l’écostérilisateur

 

 La Jardinerie tarnaise est spécialiste de la piscine bois. Elle semble assez peu connue.

Sébastien Amiel : Détrompez-vous, nous en vendons plus de 40 par an. Beaucoup de familles font ce choix car il présente des avantages, en hors-sol, en semi-enterrée, ou même en enterrée. Nous choisissons les meilleurs pins du Nord (classe 4), le client peut d’ailleurs voir plusieurs modèles en eau, rectangulaires ou octogonaux, dans le magasin. Nos piscines sont garanties 10 ans sur le bois et 2 ans sur le liner et la filtration. Elles reviennent moins cher que les piscines construites et elles sont très faciles à monter par l’usager. Au besoin, nous proposons la livraison ou le prêt d’un camion de la Jardinerie Tarnaise.

Vos modèles comptent plusieurs dimensions et diverses possibilités d’implantations ?

Sébastien Amiel : Nos modèles vont de 2m X 3,5m à 5m X 11m pour les rectangulaires, et de 3,6m à 5,8m de diamètre pour les formes octogonales. La version semi-enterrée, avec une plage bois est très élégante et présente un profil sécurisant pour les enfants, puisqu’elle dispense d’une clôture.

Vous mettez en avant l’écostérilisateur au sel pour garantir la pureté de l’eau? Pouvez-vous nous expliquer pourquoi?

Sébastien Amiel : L’écostérilisateur  prend le pas sur le chlore. Avec ce dispositif, qui n’est pas très cher (à partir de 145€) il suffit de mettre 3 grammes de sel par litre d’eau, et l’écostérlisateur les transforme en chlore naturel beaucoup plus puissant, sans odeur ni piquement des yeux. On rajoute deux fois du sel dans la saison, rien de plus: c’est donc un sytème très vite rentable, qui offre un vrai confort de baignade à la famille et aux amis.